repère


repère

repère [ r(ə)pɛr ] n. m.
• 1676; repaire 1578; de repaire, d'apr. le lat. reperire « trouver » répertoire
1Marque qui sert à retrouver un emplacement, un endroit (signe, objet matériel) pour faire un travail avec précision, ajuster des pièces, localiser un phénomène. Menuisier qui trace des repères. repérer. Amener la bulle d'un niveau entre les deux repères. Les états-majors d'armée « calculaient des angles, des distances; fixaient des repères » (Romains). jalon. Par appos. Borne repère. Repères de niveau, mentionnant l'altitude d'un lieu.
2Fig. Tout ce qui permet de reconnaître, de retrouver une chose dans un ensemble. Cette date me sert de repère. référence. Manquer de repères.
♢ POINT DE REPÈRE : objet ou endroit précis reconnu qui permet de se retrouver. « dans ce décor transformé où elle cherchait en vain des points de repère » (Martin du Gard). Événements qui servent de points de repère. Il manque de points de repère pour en juger.
3Math. Système d'axes permettant de définir les coordonnées d'un point du plan ou de l'espace. Repère orthonormé.
⊗ HOM. Repaire.

repère nom masculin (variante de repaire, sous l'influence du latin reperire, trouver) Marque ou objet permettant de s'orienter dans l'espace, de localiser quelque chose, d'évaluer une distance, une mesure, une valeur, etc. : La poste me sert de repère pour m'orienter dans le quartier. Ce qui permet de reconnaître quelque chose dans un ensemble, de localiser quelque chose dans le temps ou l'espace : Je manque de repère pour préciser la date de cet événement. En apposition, indique que le terme est lui-même le repère : Une date repère. Géodésie Partie centrale d'une borne géodésique, destinée à assurer la pérennité du résultat d'une mesure. Imprimerie Trait fin, cercle ou croix, portés sur les formes imprimantes pour assurer le repérage. Physique Système de coordonnées liées à un solide indéformable, permettant de déterminer la position d'un événement dans l'espace. Technique Marque faite à différentes pièces d'un assemblage pour les reconnaître et les ajuster. ● repère (difficultés) nom masculin (variante de repaire, sous l'influence du latin reperire, trouver) Orthographe Ne pas confondre ces deux mots qui se prononcent de la même façon. 1. Repaire = refuge, cachette, antre. 2. Repère = marque, objet permettant de s'orienter, de localiser qqch. ● repère (expressions) nom masculin (variante de repaire, sous l'influence du latin reperire, trouver) Point de repère, toute marque employée pour reconnaître un lieu ou l'ordre dans lequel on doit assembler des pièces séparées ; point déterminé qui permet de s'orienter ; indice qui permet de situer un événement dans le temps. Repère (affine) d'un espace affine E, (n + 1)-uplet (A0, A1, …, An) de points de E, tel que est une base de l'espace vectoriel associé à E, qui est de dimension n. ● repère (homonymes) nom masculin (variante de repaire, sous l'influence du latin reperire, trouver) repaire nom masculin repaire forme conjuguée du verbe repairer repairent forme conjuguée du verbe repairer repaires forme conjuguée du verbe repairer reperd forme conjuguée du verbe reperdre reperds forme conjuguée du verbe reperdre repère forme conjuguée du verbe repérer repèrent forme conjuguée du verbe repérer repères forme conjuguée du verbe repérer

repère
n. m.
d1./d Marque faite sur une pièce, qui permet de l'ajuster avec précision ou de la remettre exactement à la même place.
|| Signe indiquant un alignement, une distance, un niveau.
d2./d Point de repère: ce qui sert à se retrouver, à situer qqch dans l'espace, dans le temps, dans un ordre.
d3./d MATH, PHYS Ensemble d'axes par rapport auxquels on définit la position d'un point par ses coordonnées.

⇒REPÈRE, subst. masc.
A. — Marque, signe servant à signaler, à retrouver un point, un emplacement à des fins précises. Comme on utilise, pour ce travail, des repères fixes établis sur les levées insubmersibles, les parcelles sont forcément perpendiculaires à ces levées: influence indirecte du fleuve sur le plan cadastral (MEYNIER, Paysages agraires, 1958, p. 98). Il faut d'abord tracer sur le mur un trait de crayon qui sera, suivant le cas, parallèle à l'huisserie ou perpendiculaire à la plinthe (ce trait servira de repère pour l'encastrement correct de la boîte) (BONNEL-TASSAN 1966, p. 49).
Objet, élément connu qui sert à reconnaître, à retrouver un lieu, un emplacement. À l'heure dite, Cyrus releva ce point, et, en mettant l'un par l'autre avec le soleil deux arbres qui devaient lui servir de repères, il obtint ainsi une méridienne invariable pour ses opérations ultérieures (VERNE, Île myst., 1874, p. 116). On allume des feux qu'on appelle des phares de grand atterrage. Ces repères doivent offrir des caractères distinctifs, faciles à reconnaître, et que des publications spéciales déterminent avec précision (BOURDE, Trav. publ., 1929, p. 222).
Point de repère. Cette côte aux dentelures variées, fertile en articulations de détail, évoque le souvenir des temps anciens où aucune de ces anses n'était trop petite pour les navires, où chacun de ces promontoires servait de point de repère aux navigateurs (VIDAL DE LA BL., Tabl. géogr. fr., 1908, p. 344).
MAR. Prendre ses repères. Tracer les coordonnées d'un itinéraire pour situer un bâtiment. C'est assez difficile à situer là dedans (...) ajouta-t-il en balayant d'une main emphatique la mer vide (...). Marino le sent, lui, tu comprends, c'est de nature, moi j'ai besoin de prendre mes repères (GRACQ, Syrtes, 1951, p. 223).
P. métaph. Que j'ai eu raison, toutes ces nuits où je veillais au-dessus de toi, de prendre tous mes repères pour te reconnaître, si un jour je t'égarais. Ils sont tous à leur place; la ride au-dessus du sourcil, le point sur la narine (GIRAUDOUX, Sodome, 1943, II, 8, p. 143).
B. — En partic.
1. Marque se retrouvant sur différentes pièces en vue de leur assemblage; en partic., marque d'un repérage en imprimerie ou lithographie. [Le repérage] consiste (...) à faire retomber très exactement chaque tirage à la même place, afin d'obtenir une image nette, exactitude qui s'obtient grâce à des repères tracés sur chaque planche et qui doivent retomber les uns sur les autres (Arts et litt., 1935, p. 28-15).
2. Trait servant d'index de lecture dans un instrument de mesure. Le bâti supporte un second cercle (...) qui reste immobile, et devant lequel se déplace une pièce, solidaire de la fourche, et sur laquelle sont gravés deux repères (DANJON, Cosmogr., 1948, p. 54).
3. Signe, marque servant à retrouver une position précise d'un organe mobile d'un instrument, d'un appareillage. Le tourillon sera ensuite mis en place en tenant compte qu'il doit s'enfoncer (...) plus loin que le repère de la position à froid (AMBROISE, Monteur mécan., 1949, p. 40).
4. En compos. Borne-repère, ligne-repère, mesure-repère. S'il n'y a pas d'instrument-repère, forme et matière ne sont plus discernables, une ligne horizontale ne saurait plus représenter au mieux qu'une mélodie (SCHAEFFER, Rech. mus. concr., 1952, p. 86). Quel est le problème à résoudre? Déterminer le passage d'un astre, dont on connaît le mouvement, dans un plan-repère parfaitement défini (DECAUX, Mesure temps, 1959, p. 71).
C. — Au fig. Tout élément abstrait ou indice permettant de reconnaître, de situer quelque chose dans une chronologie, un ordre, une continuité, un ensemble de faits, de phénomènes. Le spécialiste arrive à dater par comparaison à cinquante ou même vingt-cinq ans près, un texte dépourvu de repères chronologiques, parce que les mains d'une même génération visaient plus ou moins habilement un idéal graphique commun ou s'abandonnaient aux mêmes négligences (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 511):
La vérité c'est que, séparée de ma famille, privée des affections qui m'assuraient de mes mérites, des consignes et des repères qui définissaient ma place dans le monde, je ne savais plus comment me situer, ni ce que j'étais venue faire sur terre.
BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 63.
Point de repère. Les siècles sont peut-être des points de repères commodes pour situer les événements et les hommes dans l'histoire (L. FEBVRE, Gilson et la philos. du XIVe s., [1946] ds Combats, 1953, p. 285).
En appos. Il s'agit d'un phénomène relativement récent. Mmes N. Delefortrie et J. Morice nous donnent deux dates repères (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1968, p. 117).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. repaire. Ac. 1762, 1798: -père; 1835, 1878: -père, -paire (id. ds DG, ordre des var. -paire, -père); 1935: -père (id. ds LITTRÉ, Lar. Lang. fr., ROB. 1985). ROB. 1985: ,,Dans les sens de repère, l'orth. repaire est abandonnée depuis le XVIIe (sauf en vénerie; → Repaire, III.)``. Étymol. et Hist. 1676 technol. faire un repère en une ligne (FÉLIBIEN, p. 722); 1801 fig. point de repère (DESTUTT DE TR., Idéol. 1, p. 377). Même mot que repaire dont la forme s'explique par le fait qu'il a été rapproché du lat. reperire « retrouver ». Fréq. abs. littér.:264. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 14, b) 254; XXe s.: a) 233, b) 833.

repère [ʀ(ə)pɛʀ] n. m.
ÉTYM. 1578, repaire; repère en 1676, Félibien; altér. de repaire sous l'infl. du lat. reperire « trouver ». → Répertoire. REM. Dans les sens de repère, l'orth. repaire est abandonnée depuis le XVIIe (sauf en vénerie; → Repaire, III.).
1 Marque servant à retrouver un emplacement, un endroit (pour faire un travail avec précision, ajuster des pièces, localiser un phénomène…). || Choisir, trouver un repère. Repérer. || Faire voir par un repère. Indiquer. || Signe, objet matériel servant de repère. || Repères (signes, entailles) des tailleurs de pierre, des charpentiers.Spécialt. Repères matérialisant un alignement, un niveau (en construction, topographie…). Piquet, piquetage; jalon, taquet. Par appos. || Borne repère. || Direction repère (t. d'artill.).Repères pour noter le niveau des eaux. Échelle (des eaux). || Repères de niveau, mentionnant l'altitude d'un lieu. Nivellement.(Dans un instrument de mesure). || Amener un index en face d'un repère, la bulle d'un niveau entre les deux repères.Repères d'une carte (points cardinaux Orienter).
1 Les états-majors d'armée (…) calculaient des angles, des distances; fixaient des repères; mettaient à jour des canevas de tir et des plans directeurs.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. XV, II, p. 38.
2 Mathias finit par arrêter son choix sur un signe en forme de huit, gravé avec assez de précision pour qu'il pût servir de repère. Cette marque se trouvait exactement en face de lui, c'est-à-dire à quatre ou cinq mètres sur la gauche du point d'émergence de la cale. Une brusque montée du niveau la fit disparaître. Quand il revit, trois secondes plus tard, l'emplacement qu'il s'était efforcé de ne pas quitter des yeux, il ne fut plus tout à fait sûr d'y reconnaître le dessin repéré (…)
A. Robbe-Grillet, le Voyeur, p. 16.
Signe, marque (dans un écrit). → Hiéroglyphe, cit. 5; 1. livre, cit. 7.
2 (Mil. XIXe). || Point de repère, repère : objet ou endroit précis reconnu et choisi pour se reconnaître. || Point de repère pour les navigateurs (cit. 1; → Cap, cit. 3). Amer.Mar. || Prendre ses repères (→ par métaphore 1. Point, cit. 6).
3 (…) elle se sentait plus dépaysée dans ce décor transformé où elle cherchait en vain des points de repère, qu'elle ne l'eût été dans un immeuble tout à fait inconnu.
Martin du Gard, les Thibault, t. VIII, p. 28.
4 Le voilà (l'arbre sous lequel est enterrée Bella) qui devenait aussi le repère dans cette dure carte du Tendre qu'était le cœur de Fontranges.
Giraudoux, Bella, IX.
Tout ce qui permet de reconnaître, de retrouver une chose dans un ensemble. Jalon. || Points de repère qui jalonnent (cit. 5) le temps.
5 Il m'arrive parfois d'entrouvrir un des ouvrages de mon jeune temps pour y chercher quelque repère, pour y prendre, selon les cas, des mesures ou des témoignages.
G. Duhamel, Refuges de la lecture, VI.
3 Ensemble de vecteurs ayant une origine commune et formant un système de référence. || Repère orthonormé.
Repère cartésien; repère affine, défini par la donnée d'un point (l'origine du repère) et d'une base de l'espace vectoriel auquel l'espace affine est associé. Référentiel.
DÉR. Repérer.
HOM. Repaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Repere — Repère Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Nom commun masculin Dans les Sciences et techniques Un repère est une zone de référence. On l utilise : en mathématiques, pour définir des… …   Wikipédia en Français

  • Repère — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Repère », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Dans les sciences et techniques Un repère est… …   Wikipédia en Français

  • REPÈRE — n. m. Trait, marque que l’on fait pour retrouver une hauteur, une distance, un alignement, pour ajuster avec exactitude différentes pièces d’un ouvrage. Il se dit aussi d’un Point déterminé que l’on choisit pour le même usage. Point de repère.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • repère — (re pè r ) s. m. 1°   Terme d arts et de métiers. Marque faite à différentes pièces d assemblage pour les ajuster plus facilement.    On dit de même : point de repère.    Fig. Point de repère, point qui sert à se retrouver. Dans notre discussion… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REPÈRE — s. m. T. commun à beaucoup d Arts et Métiers. Il signifie principalement, Trait ou marque que l on fait à différentes pièces d un ouvrage, pour les ajuster avec exactitude et sans tâtonnement, quand on veut les assembler, les rapprocher. On dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • repere — rè·pe·re v.intr. (io rèpo) 1. LE strisciare, serpeggiare | estens., penetrare, addentrarsi 2. BU fig., manifestarsi a livello infimo {{line}} {{/line}} DATA: av. 1463. ETIMO: dal lat. rēpĕre. NOTA GRAMMATICALE: forme non attestate: pass.rem.,… …   Dizionario italiano

  • reperė — rèperis, rèperė dkt. Daugùma rèperių tùri sàvo stiliùs …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • repère — žymė statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. label; mark; marker; market; tag vok. Etiket, n; Etikett, n; Kennsatz, m; Kennzeichen, n; Marke, f rus. маркер, m; метка, f; отметка, f pranc. label, m; marque, f; repère, m; étiquette, f …   Automatikos terminų žodynas

  • repère — žymė statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. mark; tag vok. Marke, f rus. метка, f; отметка, f pranc. marque, f; repère, m …   Fizikos terminų žodynas

  • repère — nm. rpéro (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.